Voilà ce que j'ai pu entendre lors de l'hospitalisation de ma crapouille.Nous serions trop fusionnels, il serait capricieux et je devrais le laisser pleurer ....


Le-maternage-la-tendance-qui-monte_parental_large
  Alors là qand j'ai entendu ça j'ai juste prit une gifle monumentale parce que la maternage c'est LA base de mon éducation. Non je ne laissse pas mes enfants pleurer, oui j'expliqe tout, oui j'ai pratiqué le cododo (avec berceau prévu à cet effet), oui je suis pour le portage psysiologique, oui je suis pour l'allaitement même si je n'ai aps eut la chance de pouvoir allaiter mes enfants pour raison médicale oui je suis pour répondre aux besoins de mon bébé, oui je cuisine moi-même ses repas alors que la grande distribution peut m'en fournir et j'en passe
   Cette éducation est venue d'elle-même quand Bébichou est né très grand préma. J'ai alors comrpis les bienfaits du peau à peau, du portage ect sur son évolution, sur sa santé. Il n'avait aucune espérance de survie. A la base il ne lui donnait pas plus d'une semaine, puis deux. Puis il s'est battu mais a fait de nombreuses complications alors là on me parlait d'instituts spécialisés, d'état végatatif ect. Et puis finalement il est scolarisé dans une école dite "normale" et vit comme tous les petits garçons de son âge ... alors oui je crois dur comme fer aux bienfait du maternage sauf qu'avant on n'en parlait pas. A l'époque de Bébichou personne en parlait de maternage, maintenant enfin ça commence à faire parler

Donc il va falloir m'expliquer comment mon fils de 9 mois peut être capricieux ? Non parce que pour etre capricieux, ça veut dire qu'on sait un minumum "manipuler" qu'on a conscience de ce qu'on fait ... Donc mon fil est un petit génie en fait  ? 


Quel petit capricieux ...

Caprice, voilà un mot qui a tendance à être utilisé à tort et à travers, surtout à travers d'ailleurs. On ne sait pas réellement ce qu'est un caprice, mais ce qui est sûr c'est qu'on le collera sur chaque réaction émotionnelle de l'enfant et puis ça fonctionnera sur tous les enfants même sur les plus jeunes, comme les bébés.

http://oummi-materne.com



  Et sinon trop fusionnels ... j'ai posé la question au medecin qui suit mon fils entre deux visites chez le pediatre pour ses pesées, mesures et la vérification de son périmètre crânien. Il me regarde, rigole et me répond "ah ouai, il parait que ma mère était pareil. Vous en faites pas ça veut rien dire ce genre de truc. C'est un bébé, c'est pas comme-ci on parlait d'un ado collé à vos baskets".
D'après l'une des infirmières du service où mon fils à été hospitlaisé c'est un reproche à la mode, avant on repprocait le contraire ...

  Sauf qu'un moment donné va juste falloir comprendre que dire ça à des parents et là en l'occurrence à une maman dont le bébé est malade et dont on cherche en vain la cause c'est juste pas possible !!!! J'ai culpabilisé à mort pendant des jours en remettant en cause l'éducation de mes enfants. Sauf qu'hier le medecin a été catégorique, on demande pas des tests génétique ,une ponction lombaire, un IRM, EEG, et j'en passe si le problème est juste un problème d'éducation